Preview : UJAP – Lille

WhatsApp Image 2019-12-10 at 15.51.57

Les Géants rouges

 

Encouragé par un magnifique ciel bleu, Jean-Pierre avait décidé de goûter aux délices de Noël proposés sur le marché du même nom, installé depuis peu place Terre aux Ducs.

Hélas, ce qu’il n’avait pas mesuré, c’est que le ciel en ce moment, s’il est bleu plusieurs fois par jour, s’obscurcit tout aussi souvent. Une fois arrivé sur place, la belle luminosité a laissé place à une atmosphère de nuit soudaine et la pluie abrupte commence à s’abattre sur lui.

Sans casquette ni chapeau, Jean-Pierre tente de se réfugier sous un parasol qui comme son nom l’indique n’est pas fait pour la pluie. Il est très déçu et guette la fin de l’averse pour rentrer.

C’est alors que surgit l’homme du marché de Noël. Parapluie au poing, il n’est pas question pour lui de laisser quiconque vivre une expérience désagréable sur son marché. La magie de Noël, ce n’est pas d’être trempé de la tête aux pieds !

Dom accueille donc Jean-Pierre sous son grand parapluie. La conversation s’engage.

- Magnifique ce marché !

- Et oui, 15 chalets avec des exposants de haute volée ! C’est comme un micro-quartier qui vient de naître. C’est émouvant.

- Il y a des animations de prévues ?

- Bien sûr. Il y aura des déambulations, concerts et le père Noël en personne sera de la fête.

- Quand ça, dites-moi. Samedi soir ?

- Ah non, pas samedi ! Samedi soir, il y a match à la salle Michel Gloaguen !

- Mais bien sûr, l’UJAP joue. C’est vrai. C’est un gros match il me semble.

- Oui, on accueille les Red Giants de Lille.

- Les quoi ?

- Les Red Giants, ça signifie les Géants rouges en anglais

- Rouge ?

- Oui, rouge comme le vin.

- Pourquoi ont-ils choisi de s’appeler rouge ?

- Parce que Géant vert était déjà pris mon ami.

- Ne serait-ce pas plutôt un choix de couleur politique de la Maire de Lille ?

- Non. Sa couleur politique est le rose, pas le rouge. En plus, reconnaissez que pour des basketteurs, se faire appeler les Géants roses, c’est pas terrible.

- Et ils sont forts ces Lillois ?

- Lille, c’est du costaud. J’ai regardé un peu l’équipe. Y trouver un point faible, c’est un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin, ou une planque dans le bois de Cornouaille.

- Quels sont les joueurs à surveiller de près ?

- Il y en a quelques uns. A commencer par Jean-Victor Traoré, le capitaine historique Lillois qui est de retour au club après une parenthèse en Jeep Elite. Il y a aussi Hieu-Courtois, Loubaki, Michael Holton.

- Michael Bolton ? LE fameux Michael Bolton ? Ma mère l’adore !

- Non, il ne s’agit pas du chanteur Michael Bolton, mais de Michael Holton avec un H

- Dommage, il aurait pu nous chanter son Christmas Song…

- Enfin bref, ces géants rouges sont blindés à tous les postes. Heureusement que l’UJAP l’est aussi !

- Oui, ça promet un beau spectacle… même si je suis toujours dubitatif quant au surnom des joueurs Lillois.

- Comment ça ?

- Pour moi, il n’y a et n’y aura qu’un seul vrai géant rouge. Je pense bien sûr au Père Noël

- Oui, je doute que les Lillois viennent en traîneau.

- Tiens, la pluie a cessé, on va se boire un vin chaud ?

 

Entre châtaignes, bières de Noël, sandwich raclette et vin chaud, nos deux amis profitent malgré le froid de la convivialité du lieu. Samedi, il fera bien plus chaud. La salle surchauffée par un public enthousiaste saura porter les Béliers plus haut que les Red Giants.

 

UJAP war-raok !