1

 

 

Patrick TUDAL, Directeur Général de la Sambo, revient avec nous sur l'activité de son entreprise pendant cette période de confinement.

 

Patrick Tudal, Directeur Général de la Sambo, revient avec nous sur l'activité de son entreprise pendant cette période de confinement :

"La Sambo est un assureur. Les risques sont toujours là, donc notre activité continue. Sur les 30 collaborateurs de la mutuelle, environ 25 sont en télétravail qui n’est pas du télécanal ou du télénetflix. L’activité de gestion se poursuit et c’est heureux car nous assurons beaucoup de TPE/PME qui se battent avec de multiples problèmes. Nous devons donc être disponibles pour nos sociétaires. L’activité commerciale est compliquée, voire impossible. Pour nous, comme pour beaucoup de monde, l’exercice 2020 sera sans doute plus faible commercialement. Nous avons par ailleurs et aurons pendant une grande période de l’année à nous adapter à la fragilité dans laquelle cette crise aura mis nos sociétaire. En clair : il faudra être souple car la richesse d’une entreprise ce sont d’abord ses clients.

Il a fallu nous adapter en 4ème vitesse au télétravail. Ce n’était pas dans notre ADN. Il apparait que pour certains postes de l’entreprise cette façon de travailler est intéressante. Un tabou est peut-être tombé…. Des outils, tout bêtes, comme Whatsapp permettent aussi de maintenir un certain lien. C’est intéressant à constater, et comme de toute façon cette cochonnerie de Covid 19 ne nous a pas demandé notre avis pour venir nous perturber, il faut essayer de transformer un mal en bien.
Un mot par rapport à l'UJAP :

A titre personnel, le confinement est plutôt facile à vivre : je travaille, je viens à mon bureau, je sors, je vois du monde, je vis en maison à la campagne, etc…..mais Bon Dieu nos rassemblements à la salle Michel Gloaguen manquent terriblement….ainsi que les dégagements entre copains à la pêche aux Glénan ou ailleurs. Alors faites tous attention, évitons cette satanée seconde vague et nous viendrons bientôt reprendre du PLUJADUR à l’UJAP QUIMPER 29."