Preview : Rouen – UJAP

22a7203e-538a-4506-bb49-de381716e1e0

C'est fini les vacances

Alors que Nantes a décroché son billet pour les play-offs face à Antibes à Disneyland, Quimper a profité d'une période de vacances. Enfin des vacances, mais pas pour tout le monde. Charly Pontens et Lucas Dussoulier avaient rendez-vous à l'INSEP dans le cadre d'un stage de l'équipe de France de 3x3. Laurent Foirest, lui est parti avec l'équipe de France de 5x5 dans le cadre des qualifications pour le championnat d'Europe 2021.

Mais c'est l'heure de la reprise avec un déplacement à Rouen. Lors du match aller, Quimper s'était imposé 73 à 68 grâce à une belle performance de David Jackson. Notre américain avait inscrit 17 points ce soir-là tout en distillant 5 passes et en attrapant 5 rebonds. Chima Moneke s'était illustré dans un match qui était particulier pour lui. Il avait été libéré de Rouen après quelques matchs la saison passée car son style de jeu ne convenait pas à son coach de l'époque.

Heureusement, vendredi, il portera le maillot de Quimper et on espère qu'il amènera ses coéquipiers à la victoire à la Kindarena. Et ça sera loin d'être facile face à une équipe très à l'aise à la maison. En 10 matchs, ils ont gagné 9 fois à la maison. La seule défaite a été concédé face à Nancy ce qui a mis un terme à la série folle de 19 victoires consécutives à la maison. Cette défaite a eu une conséquence : Quimper est la seule équipe qui est invaincue devant son public.

L'effectif du RMB (Rouen Métropole Basket) est riche de talents avec un backcourt de grande qualité. Si Jamar Diggs se montre plus discret que ses saisons précédents notamment celle à Nantes, André Spight est une superbe recrue. L'américo-arménien compile 18,3 points et c'est le tireur à 3 points le plus prolifique de la division. En effet, depuis le début de saison, il a trouvé à 53 reprises la mire derrière l'arc. Attention donc à lui mais on compte sur Lucas Dussoulier pour lui rendre la pareille. Charly et David auront donc du pain sur la planche en défense et devront prendre en tenaille le duo de poche rouennais. A l'aile, un face-à-face 100% frenchie avec Emmanuel Monceau. L'ancien joueur de Challans vit une saison en dents de scie notamment dû à des blessures à répétition. Il n'a disputé que 9 matchs à cause d'une blessure à la cheville, une zone où il est encore convalescent. Si son temps de jeu est réduit, cela donnera l'occasion à Thomas Ceci-Diop de s'exprimer davantage. L'ancien lillois est un vrai atout pour Alexandre Ménard en sortie de banc. Il pèse 9,4 points par match. Dans la raquette, grosse opposition en perspective aussi avec la paire Moneke-Reid qui devra faire face au duo Nwogbo-Cazenobe. Si le premier rouennais est un bel atout offensif, Cazenobe lui est très bon joueur défensif dans la raquette.

Un point sur le classement qui est actuellement à la 8ème place, donc pour l'instant pas en play-offs. Pour rappel, les quimpérois sont actuellement 2ème juste devant Nancy et juste derrière Blois. Disposant d'un bilan de 11 victoires pour 9 défaites, Alexandre Ménard rode petit à petit son effectif en vue de la post-saison. Les départs à l'été de Jean-Baptiste Maille et Lasan Kromah (meilleur marqueur de la ligue l'année dernière) empatissent forcément sur les performances du RMB. Ils étaient quatrièmes l'année dernière et ont échoué en finale d'accession en Pro B face à Orléans.

 

Le 5 majeur probable de Rouen :

  • Poste 1 : Jamar Diggs (USA)
  • Poste 2 : André Spight (ARM)
  • Poste 3 : Emmanuel Monceau (FRA)
  • Poste 4 : Zimmy Nwogbo (NIG)
  • Poste 5 : Jérôme Cazenobe (FRA)

Grosse mission en perspective donc pour l'UJAP Quimper 29. Avec ce déplacement à Rouen, se remettre dans le bain ne sera pas facile mais l'intersaison a permis de recharger les batteries avant un enchaînement incroyable de 5 matchs en 15 jours (Rouen le 28/02, Lille le 03/03, Aix-Maurienne le 06/03, Paris le 10/03 et Saint-Chamond le 13/03).

D'ailleurs, pour prendre vos places pour le match de Aix-Maurienne, cliquez sur le lien juste à droite ➡️ https://actevents.fr/ujap-quimper/