Après un revers lors du déplacement à Lille, Quimper revenait à la maison, la salle Michel Gloaguen. Une salle qui n'a pas connu la défaite en championnat depuis le 18 Mai 2019. Une défaite qui aurait pu arriver face à Aix-Maurienne mais Quimper l'a échappé belle dans un money-time de folie.

Le résumé du match :

Quel match !! Quel match nous avons vécu ce vendredi à la salle Michel Gloaguen. Le premier quart-temps ne laissait pourtant pas présager une telle fin de match. Un premier acte à deux visages, le premier à l'avantage des visiteurs et l'autre pour les locaux. En effet, l'UJAP va rester derrière Aix-Maurienne quasiment du début du match jusqu'à 4 minutes avant le terme. Pas venu dans la forteresse ujapiste pour subir, les hommes d'Emmanuel Schmitt. Bien drivés par le meneur Théo Léon, les rouges et blancs vont tenir Quimper à 5 points maximum. Mais les béliers vont monter en intensité, notamment en défense. Chima Moneke, en mode pile électrique, va donner davantage de rythme. Ryan Reid en profite et y va de ses paniers lui aussi. Les paniers de Duwiquet à 3 points et Thomas à 2 permettent aux ujapistes de terminer ce QT1 avec 6 points d'avance.

Toujours devant dans le second acte, l'UJAP va connaître un événement qu'on n'aime pas voir sur un terrain de basket. Chima Moneke, en défense, va tenter d'empêcher Nkaloulou d'inscrire un panier. Malheureusement, dans son élan, il va basculer sur le joueur d'Aix et tomber la tête la première. Résultat, le joueur, nez en sang, est contraint d'aller se soigner aux vestiaires. On ne le verra pas avant le retour des vestiaires. Durant son absence, l'UJAP va subir un 4-23 donc un malheureux 0-20. En manque total d'adresse, l'UJAP ne semble plus dans le rythme sans son ailier fort nigérian. Ne parlons pas ici de Moneke dépendance mais plutôt d'un energizer comme on dit en NBA. Un joueur doté d'une énergie folle et qui permet à ses coéquipiers de rentrer des paniers car dans le rythme. Un QT2 à oublier donc, 33-46 à la mi-temps.

Moneke fait son retour sur le terrain après la pause mais l'UJAP continue sa soirée compliquée. Tout de même, les quimpérois vont faire jeu égal dans un quart-temps pas très prolifique avec seulement 15 points de chaque côté. Un quart-temps pas beau à voir avec de nombreuses pertes de balle et aussi beaucoup de tirs manqués. Et pourtant, l'UJAP avec 12,2 balles perdues est l'équipe de Pro B qui perd le moins de balles par match. Ce soir-là, ils vont en perdre 14 au total. L'UJAP accuse un retard de 13 points à 10 minutes du terme (48-61).

Forcément, la physionomie de la rencontre fait que les supporters ont la mine des mauvais jours. Les Ty-Glazik eux continuent à donner de la voix. La suite de la rencontre va leur donner totalement raison. Et oui, alors qu'à 6 minutes du terme, l'écart est de 11 points (55-66), la rencontre va basculer. Ryan Reid à mi-distance, puis Moneke au dunk, puis encore Moneke aux lancers. L'écart se réduit grâce à Jackson, puis la suite va retourner Michel Gloaguen. BOOM BOOM, ce n'est pas le nom d'une musique mais bien les deux bombes du parking signé Torey Thomas. La seconde qui va intervenir 3 minutes après l'autre permet à l'UJAP de revenir à égalité à 58 secondes. Moneke après un échec à 3 points de Lucas se bat au rebond pour donner deux points d'avance à son équipe. Seppala lui répond directement après un temps-mort. Pour la suite, c'est David "Clutch" Jackson" qui s'en occupe. Arrivant à toute vitesse dans la raquette adverse, il va exécuter un magnifique fadeaway pour délivrer Michel Gloaguen. Une victoire aux airs de hold-up 78 à 76.

 

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

 

 

La 11ème de suite

Malgré un match compliqué, l'UJAP sort finalement vainqueur et réalise un 2/3 dans cette période de 5 matchs en 15 jours. Il en reste deux évidemment celui à Paris Mardi. Un Paris qui a réussi à accrocher Blois en l'amenant jusqu'en prolongations, signe que la tâche sera difficile. Puis l'UJAP reviendra de nouveau à Quimper pour affronter Saint-Chamond vendredi à la salle Michel Gloaguen. Ce sera le dernier match à domicile avant l'Arena de Brest et le match contre Evreux. Au classement, la défaite à Lille ne change pour l'instant rien au classement et l'UJAP conserve sa belle deuxième place qui lui colle à la peau depuis un bout de temps (si on enlève la journée après la défaite contre Antibes). Côté infirmerie, Chima Moneke qui a fini le match avec pansements et cotons sur et dans le nez va mieux. Son entaille a nécessité 4 points de suture mais il va mieux et sera de la partie mardi.

Vous avez la possibilité de réserver votre place dès maintenant pour le match de Saint-Chamond ! Le match aura lieu un vendredi. On vous attend encore très nombreux pour donner de la voix pour nos guerriers qui se donnent à fond à chaque minute. Ils comptent sur vous !! : ➡️https://actevents.fr/ujap-quimper/

 

Débrief par Etienne Le Pape