Si l'adage dit bien que toutes les séries sont faites pour se terminer, le retour à la réalité est parfois compliqué. Face à son équipe formatrice, Laurent Foirest avait pourtant à coeur de conserver cette période d'invincibilité. Mais le relégué n'était pas du même avis.

Le résumé du match :

La soirée commence par un hommage à notre coach qui a reçu des mains des dirigeants antibois un maillot à son effigie. Mais ce sera malheureusement le seul cadeau des Sharks de la soirée comme on va le voir. Pourtant l'entame n'est pas si mauvaise avec encore une fois un Ryan Reid très précis au shoot. Mais les Sharks, retrouvés depuis quelques matchs, n'ont pas pour intention de subir une défaite dans leur arène. Grâce un effectif homogène, petit à petit, les Sharks vont mettre en place un beau jeu collectif que l'UJAP va avoir du mal à stopper. Corentin Carne s'illustre dès l'entame par un très beau 3 points. Côté visiteurs, le manque de précision se fait clairement sentir avec beaucoup de tirs ratés. Tout de même, l'UJAP résiste et Torey Thomas plante un shoot primé en retour de temps mort. Cela permet à Quimper de revenir à un petit point des sudistes après 10 minutes (18-17).

Pris en tenaille par une excellente défense, Chima Moneke peine à s'exprimer et à peser dans la rencontre. Pour palier au manque de solutions dans la peinture, l'UJAP tire de loin. Trop ou pas assez loin, en tout cas, les tirs ne finissent pas dans les filets adverses et l'écart va être régulier tout le long du second quart temps. Même si l'écart est petit, on ne sent pas l'UJAP en capacité de revenir, comme si l'équipe d'en face était dans un meilleur jour. Pourtant Torey Thomas, encore lui, se transforme en Stephen Curry et plante à deux reprises derrière l'arc, égalité 23-23. Mais les Sharks vont montrer les dents et reprendre une nouvelle fois 4 points d'avance. L'écart aurait pu être encore plus important pour Antibes grâce ou à cause d'un panier refusé au buzzer.

Le 3ème quart temps cher aux ujapistes depuis quelques matchs ne va pas pour une fois tourner à leur avantage. Enfin il va pouvoir permettre un rapproché au score mais pas assez pour passer devant. Et pourtant, les paniers coup sur coup de Lucas et David vont permettre à l'UJAP de passer devant. Un avantage de courte durée puisqu'il va durer à peine deux minutes après le panier primé de Morency. La suite va être rageante avec des béliers qui vont revenir à égalité puis les Sharks vont les distancer encore de 3 points, et ils vont encore à égalité avant un nouveau panier. Beaucoup d'efforts dans l'engagement mais malheureusement, à force de revenir tant que temps, ils vont payer ses efforts dans l'acte final.

A dix minutes de la fin, l'UJAP connaît un retard de 3 points et qui va doubler d'ici la fin du quart-temps. Toujours gêné par une grosse défense antiboise, Moneke ne pourra malheureusement pas aider pleinement son équipe dans le money-time. Il terminera tout de même le match à 12 points mais avec un faible pourcentage. Les deux américains de la bande vont tenter de tenir la baraque jusque dans les derniers instants mais rien n'y fait. Malgré tout, une satisfaction ressort de ce match, celle de Torey Thomas qui a encore battu son record de la saison avec 18 points dont 6 sur 9 à 3 points. Un signe qu'il monte en puissance, une bonne nouvelle pour la fin de saison qui sera une vraie bataille.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

Aie, aie, ça fait mal

Fleurette Levesque, écrivaine française, écrivait : "La vie étant un éternel recommencement, seule l'acceptation de la défaite signifie la fin de tout. Tant et aussi longtemps que l'on sait recommencer, rien n'est totalement perdu". Une phrase qui prend tout son sens car malgré la fin de cette folle série, il faut se remettre au boulot. Le match de mardi sera primordial pour l'UJAP face à une belle équipe de Nancy, elle aussi, sur une bonne série. Une équipe qui, grâce à sa victoire, a dépassé l'UJAP et chipe la seconde place avec le même bilan. François Peronnet, un revenant bien connu sur les bords de l'Odet, aura à coeur de confirmer cette deuxième place. Une deuxième place qui allait si bien à nos béliers et qui vont tout donner pour la reprendre. L'autre enjeu sera aussi de conserver la précieuse invincibilité dans la salle Michel Gloaguen. Pour cela, inutile d'attendre une semaine, ça se passera dès mardi, une semaine après la brillante victoire face à Denain. 

Vous avez la possibilité de réserver votre place dès maintenant pour le match de Nancy! Le match aura lieu aussi un mardi, malgré cela, on vous attend encore très nombreux pour donner de la voix pour nos guerriers qui se donnent à fond à chaque minute. Ils comptent sur vous !! : ➡️https://actevents.fr/ujap-quimper/

 

Débrief par Etienne Le Pape

Jour
Heure
Minute
Seconde