Le débrief’ : Quimper – Nantes

Téléchargez le Soir de Match du samedi 18 janvier 2020 :

- Présentation de notre match important cette journée,

- Interview exclusive de Laurent Foirest

- Présentation des matchs de ce week-end

Après une 5ème victoire consécutive acquise à la maison du côté de Gries, l'UJAP Quimper 29 avait l'occasion d'enchaîner encore une fois à la maison. Tâche difficile sur le papier contre l'excellente équipe de Nantes, 3ème du classement, et avec son duo de feu Rougeau-Smith.

Le résumé du match :

Avec Alain de Senne aux manettes, le match commence dans une ambiance titanesque. Après une entame compliquée et 3 contre de la part des Nantais, Ryan Reid plante le décor en mode guerrier avec deux paniers consécutifs. Le match est enfin lancé et Chima va mettre encore plus la salle Michel Gloaguen en feu avec un magnifique dunk. Bien servi par Thomas, Moneke s'est encore élevé pour tutoyer les étoiles. Et justement, des étoiles, c'est les supporters qui en ont dans les yeux avec un début de match très solide des ujapistes. Ils n'encaissent que 7 points dans le premier quart-temps, une grosse performance défensive. L'UJAP termine son premier acte par un panier de David Jackson qui va donner 12 points d'avance.

Le second quart-temps permet à Nantes de revenir petit à petit sur leurs adversaires. Mieux en place et respectant davantage les consignes du coach Lecrosnier, les Nantais filent aux vestiaires avec 11 points de retard. Le côté négatif, c'est qu'ils en inscrivent que 22 en une seule mi-temps, un exploit tonitruant que réalisent les ujapistes au niveau défensif. De l'autre côté du terrain, l'UJAP inscrit 33 points avant la pause grâce à une belle performance collective. Un 5 majeur toujours performant avec les 3 piliers offensifs que sont Dussoulier, Jackson et Moneke et surtout un axe 1-5 défensif de renom. Peut-être l'un des meilleurs de la ligue avec Pontens qui, semaine après semaine, contient les meilleurs meneurs de la division. Ryan Reid montre quant à lui à chaque match qu'il est sûrement l'un des meilleurs pivots défensifs de la ligue. Trop critiqué en début de saison pour des performances moyennes notamment contre Aix-Maurienne, notre Jamaïcain a pris un rythme de croisière 5 étoiles.

De retour des vestiaires, nos béliers reviennent avec encore plus d'envie. Le danger venant de partout, il est très compliqué pour Rougeau and co de contenir des ujapistes en feu. A peine le rebond défensif saisit, la contre-attaque part à une vitesse qui ne permet pas aux nantais de se replacer. La qualité du banc qui pouvait faire défaut à l'UJAP l'année dernière est devenu une vraie force. Chacun reste dans son rôle, Thomas a distillé encore 8 passes décisives, Djimrabaye a encore fait le ménage dans la raquette, pendant que Baptiste, Duwiquet et Brun ont dégainé soit à mi-distance, soit derrière l'arc. 

Le 4ème quart-temps va être le bouquet final d'une formidable soirée, l'une des plus belles soirées basket jamais vu à Quimper. 26 points inscrits tout en encaissant seulement 9 points. Un dernier acte qui permet à l'UJAP de terminer le match avec 34 points d'avance. Deux petits points de plus que Blois, toujours leader, contre Aix-Maurienne le même soir. Cela montre bien que ce sont les deux grosses équipes de ce championnat. Toujours invaincus à domicile, les béliers sont stratosphériques à la salle Michel Gloaguen grâce à un public de feu qui ne cesse de pousser ses joueurs match après match. Cette large avance a permis à Adrien Sclear de connaître ses premières minutes en Pro B à la maison après un passage de 3 minutes contre Blois au Jeu de Paume.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

Un point sur le classement

En écrivant ce débrief, les superlatifs me manquent pour décrire le match que les ujapistes ont réalisé hier. Dans une salle noire de monde et avec un speaker colossal, le terme de sixième homme n'a jamais porté aussi bien son nom. Avec 6 victoires d'affilée, le record de succès consécutifs vient donc de tomber, et cette équipe 2019-2020 rentre dans l'histoire du club quimpérois. Les deux prochains déplacements à Souffel et Saint-Quentin vont, on l'espère, permettre aux quimpérois de terminer une phase aller magique. En tout cas, les béliers restent toujours seconds du classement à deux victoires du leader Blois. Derrière, les nantais forcément descendent à la 7ème place et c'est Nancy qui monte sur le podium. Les hommes de Laurent Foirest comptent une seule victoire d'avance sur le SLUC mais deux sur un peloton de 4 équipes.

Cet enchaînement de deux matchs à domicile, fait que nos béliers ne fouleront pas le parquet de la salle Michel Gloaguen avant le 4 Février. En effet, Denain se déplacera à Quimper pour un match le mardi. Après les guichets fermés de Vichy et de Nantes, les places risquent encore de partir vite. Alors rendez-vous sur la billetterie du club en cliquant sur le lien : ➡️ https://actevents.fr/ujap-quimper/

Ce match a aussi été l'occasion de rendre un hommage poignant à Jermaine Marshall, décédé le 18 Janvier 2019. Alors qu'il évoluait à Nantes, le numéro 6 nantais nous a quittés quelques jours après un carton au scoring avec 34 points. Une minute d'applaudissements a été observé hier à la salle Michel Gloaguen.

Jour
Heure
Minute
Seconde

Débrief par Etienne Le Pape