Le débrief’ : Poitiers – Quimper

 

Lors de cette soirée, Laurent Foirest aurait dû retrouver son collègue d'équipe de France, Ruddy Nelhomme. Mais le PB86 s'est séparé de son entraîneur historique depuis quelques matchs. Ce licenciement à fonction électro-choc n'a pourtant rien donné et le club restait sur 8 défaites d'affilées à l'aube de cette rencontre. Mais pourtant, ce match ressemblait à un match piège pour nos béliers qui auraient pu mal digérer la bûche de Noël avant le champagne du 31.

Le résumé du match :

Dernier match de la saison avant une trêve hivernale bien méritée pour nos ujapistes qui se déplaçaient du côté du Futuroscope à Poitiers. Un match face à la lanterne rouge de la division mais pourtant, il fallait rester concentré sous peine de se faire surprendre. La preuve, les poitevins prennent vite les devants dans cette partie. Une adresse insolente au shoot permet à Efe Odigie et ses coéquipiers de prendre quelques longueurs. Odigie, ancien ujapiste, va d'ailleurs marquer le début de match de son empreinte avec 10 points dans le premier quart. De quoi donner des sueurs à nos joueurs, mais cette année, nous avons David Jackson, un vrai patron qui diffuse une vague de sérénité à tous ses coéquipiers. Et comme le disait Lucas Dussoulier cette semaine dans les médias, "on joue plus relâché et sans pression car on ne se pose pas la question si ce match est couperet ou non". Et on le voit bien, l'Ujap revient à son rythme avec Ryan Reid qui fait le chantier dans la raquette. Après 10 minutes, l'Ujap n'est derrière que d'une seule unité.

Plus collectif que d'habitude avec 14 passes décisives lors des deux premiers quart-temps, les hommes d'Antoine Brault prennent les devants dans le second quart-temps. Accusant un retard de 8 points 4 minutes avant de rentrer aux vestiaires, les béliers ne s'affolent pourtant pas. Profitant de l'indiscipline de leurs adversaires qui encaissent vite 5 fautes, ils reviennent au train avant que Charly Pontens dégaine derrière l'arc pour permettre à l'Ujap de revenir à deux petits points à la mi-temps. Les craintes d'avant-match de Laurent Foirest se confirment, lui qui expliquait avoir peur d'un excès de confiance (inconsciemment) contre le dernier du classement. Un comportement qu'il qualifiait d'humain.

De retour des vestiaires, l'Ujap tout en contrôle continue son bonhomme de chemin. Poitiers connaît plus de difficultés au shoot et nos joueurs vont vite en profiter à l'instar de Chima Moneke et Lucas Dussoulier, intenables hier soir. Le bondissant numéro 9 enchaîne rebonds et points à gogo, bien aidés par Duwiquet et Djimrabaye tranchants en sortie de banc. Infligeant un 10-0 aux locaux avec un David Jackson en première ligne, les poitevins n'y étaient déjà plus. Clément Desmonts avait pourtant réussi à ramener les deux équipes à égalité quelques minutes avant ce run, mais il était bien le seul. Seulement 19 points seront marqués par les hommes d'Antoine Brault après la pause. Le coup du gueule du coach pendant un temps-mort a provoqué une réaction minuscule de ses joueurs. Désemparé, l'ancien assistant de Ruddy Nelhomme ne pouvait que constater le naufrage qui s'offrait à lui et à toute la salle Saint-Eloi.

Le 4ème quart-temps est dans la continuité du 3ème avec malheureusement aucune réaction de cette équipe du PB86. Adversaire d'un soir, mais fan de basket pour la vie, il est triste de voir un si beau club de basket sombrer de cette façon vers peut-être une relégation. Le match se terminera sur le score de 64-91 et nos béliers peuvent partir en vacances avec la banane. Concentrés en défense pendant une bonne partie du match, les quimpérois vont profiter de la maladresse de Poitiers en seconde mi-temps, seulement 8 tirs convertis sur 30, dont un seul sur 13 à 3 points.

 

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Le 4 à la suite !!!

Résultat de recherche d'images pour "gif julien lePERS"

Ah oui, oui, oui !! Le 4 à la suite à la Julien Lepers pour l'Ujap Quimper. C'est la première fois depuis le retour en Pro B que l'Ujap enchaîne 4 victoires d'affilées. Après Lille et Vichy à la maison, ainsi que Evreux à l'extérieur, voilà Poitiers !! Et avec ça, l'Ujap se retrouve deuxième ex-aequo de Pro B à égalité avec Nantes et derrière Blois, unique leader. La Pro B a donc une saveur de Far Ouest. Et l'Ujap avec 9 victoires et 4 défaites compte bien jouer le cow-boy encore un peu plus. Mais avant tout, on va laisser tout le monde se reposer et fêter comme il se doit le Nouvel An. Mais on oublie pas que la saison reprend vite avec les deux réceptions de Gries-Oberhoffen et Nantes.

Vous avez la possibilité de réserver votre place dès maintenant ! En espérant vous voir aussi nombreux que face à Vichy-Clermont : ➡️ https://actevents.fr/ujap-quimper/

Au nom de l'Ujap Quimper 29, nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de fin d'année et avons à coeur de vous retrouver très vite en 2020 pour partager encore des émotions merveilleuses avec votre équipe préférée.

 

 

Débrief par Etienne Le Pape

Jour
Heure
Minute
Seconde