[FLASHBACK] : La folle saison de l’UJAP Quimper 29 – Épisode 3

IMG_4977

Jacinthe Nguyen - Studio JAE

La folle saison de l’UJAP Quimper 29 : Épisode 3

C’est bon, la LNB vient de donner son verdict, ce qui sonne définitivement le glas de cette saison 2019-2020. Une saison que l’on pourrait de qualifier d’historique pour notre club. Alors évidemment au début, le côté historique était bien parti avec une phase aller incroyable puis un certain covid 19 l’a rendu encore plus historique. On lance la machine à remonter dans le temps et on revient quelques mois en arrière à la fin de cette saison.

Après le match incroyable face au rival nantais, Quimper continue son long fleuve tranquille en s'attaquant à Souffelweyersheim et Saint-Quentin. Si le second se retrouve à l'arrière du peloton, l'autre s'apprête à jouer les play-offs grâce à un coaching efficace de Stéphane Eberlin. Deux matchs à l'extérieur consécutifs vu comme des matchs pièges. La saison dernière, l'UJAP Quimper 29 était un chasseur, cette année il est le chassé. Pour autant, match après match, les hommes de Laurent Foirest ne semblent pas trembler comme ce Samedi 21 Janvier à la salle des Sept Arpents. Après une première mi-temps difficile, l'UJAP va batailler pour revenir au score puis prendre le large. Une victoire grâce à la puissance du collectif, cinq joueurs termineront la partie avec plus de 10 d'évaluation. Une semaine plus tard, le scénario sera bien différent avec une équipe bretonne qui va mener le match pendant 40 minutes sans jamais être vraiment inquiété. Le trio Jackson-Moneke-Reid régale avec 52 points inscrits sur 80. Chima Moneke terminera MVP du match grâce à ses 16 points et ses 8 rebonds pour 22 d'évaluation.

Après 20 jours sans match, les supporters des béliers sont rassurés de voir les joueurs refouler à nouveau le parquet. Un parquet qui ne connaît toujours pas la défaite des siens depuis un revers face à Nantes en Septembre en Leaders Cup. Face à eux, ce soir-là, l'équipe de Denain avec l'un des meilleurs axes 1-5 du championnat. Et pourtant Marquis Wright et Shawn King vont avoir du mal à exister dans ce match. Seulement 51 points vont être inscrits par les Dragons, une avance confortable qui va permettre au coach de faire tourner. Les titulaires peuvent souffler et les remplaçants peuvent se montrer en verve. C'est notamment le cas de Torey Thomas qui se montre de plus en plus efficace en doublure de Charly Pontens. En fin de match, Quimper se permettra même le luxe de faire rentrer Adrien Sclear, un pur produit de la formation finistérienne. Celui-ci inscrira même les deux premiers points de sa carrière LNB, l'un des plus jolis moments de la saison.

Après Denain, Quimper s'offre un voyage dans le Sud du côté d'Antibes, un retour aux sources pour notre coach. Comme dit le dicton, toutes les bonnes choses ont une fin et malheureusement après 9 victoires consécutives, la série se termine. Les Sharks vont montrer les dents et vont dominer les béliers malgré une belle bataille. Un adversaire qui monte en régime à l'approche des play-offs. Un coup derrière la tête positif dira Laurent Foirest après coup, une sorte d'électrochoc pour ne pas oublier que tout est acquis.

Un électrochoc efficace puisque Nancy et Rouen ne vont pas réussir à se mettre en travers de la route du second de la Pro B. Dans un final haletant et important pour conserver la seconde place, l'UJAP Quimper 29 s'en sort brillamment 75-69 dans le money-time avant d'infliger le même sort à Rouen à la Kindarena.

P1980370.jpg

La participation au Tournoi de Qualification Olympique de Charly Pontens et Lucas Dussoulier en 3x3 obligent le club a changé son calendrier. Les matchs se disputent les uns après les autres et la fatigue commence à se faire ressentir, en témoignent les défaites face à Lille et Paris et la fin de match compliquée face à Aix-Maurienne. Et justement, cette fin de match nous aura apporté une incroyable adrénaline avec un buzzer-beater complètement signé David Jackson et qui fera lever toute la salle Michel-Gloaguen. Un match qui nous a fait vibrer sans savoir que ce serait le dernier de la saison à Quimper.

À travers ces matchs, les émotions auront été nombreuses entre la tristesse du départ de Stanimir Marinov, la joie lors du panier de la gagne de David Jackson, la combativité de Chima Moneke, la fierté lors du premier panier d'Adrien Sclear. Autant d'émotions qui resteront à jamais gravées dans le coeur de chaque supporter de l'UJAP Quimper 29. Une saison historique est non une saison blanche tant le travail fournit jour après jour par les joueurs, le staff, le bureau et les bénévoles a été important. Et que serait le travail de tout un club sans ses supporters présents et qui ont fait vibrer la salle Michel Gloaguen match après match. La covid 19 nous aura privé d'une nouvelle soirée de gala à l'Arena mais on espère vous voir nombreux à la rentrée pour la reprise du championnat.

Etienne Le Pape